EarthCorp, Inc.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 juillet 2008

Juillet (26)

Liste des films vus au cours du mois :
- The Chronicles of Narnia: Prince Caspian (2008)
- Hancock (2008)
- Street Kings (2008)
- Kung Fu Panda (2008)
- In Bruges (2008)
- Sex and the City (2008)
- Saturno contro (2007)
- Par suite d'un arrêt de travail... (2008)
- Diary of the Dead (2007)
- Made in Italy (2008)
- Meet the Spartans (2008)
- Hallam Foe (2007)
- Seuls two (2008)
- Journey to the Center of the Earth (2008)
- Wanted (2008)
- Waltz with Bashir (2008)
- Soit je meurs, soit je vais mieux (2008)
- Nos 18 ans (2008)
- Biùtiful cauntri (2008)
- The Incredible Hulk (2008)
- Cidade dos Homens (2007)
- Shiva (2008)
- Lake Tahoe (2008)
- Broken English (2007)
- Virgin Territory (2007)
- WALL·E (2008)

mardi 22 juillet 2008

"Ballerina" au cinéma

Le documentaire auquel j'ai contribué sort ce mercredi au cinéma !

dimanche 20 juillet 2008

5 ans

Cette journée avait pour Brice et moi une signification particulière. Nous fêtons aujourd'hui nos 5 ans ensemble puisque notre première rencontre date du 20 juillet 2003.
A l'époque, Brice avait pris le RER C pour venir chez moi à Versailles. Nous avions passé l'après-midi à discuter avant de finir par un dîner chez Subway.
Tout à basculer le soir même à cause d'un bisou donné à la gare au moment où son train allait le ramener chez lui...

jeudi 10 juillet 2008

«Edvige» révolte les associations

Révélée par Têtu (quotidien du 9 juillet), la mise en place d'«Edvige», un fichier permettant au ministère de l'Intérieur d'enregistrer des données sur la santé (notamment la séropositivité) et la vie sexuelle de certains citoyens, suscite des réactions virulentes, notamment de la part d'associations.

Jérôme Vicart, le président de Flag!, l'association française de policiers gays et lesbiens, «exige» l'arrêt de l'utilisation de ce logiciel. Joint par Têtu, il parle de «dérive» et dénonce «un nouveau fichier à caractère nominatif qui porte atteinte aux libertés fondamentales dans notre pays. Ce fichier nous rappelle évidemment Ardoise, note-t-il, mais il est peut-être encore plus dangereux, puisqu'il va permettre le fichage de citoyens dès l'âge de 13 ans sur la base unique de soupçons.» Jérôme Vicart souhaite que le ministère de l'Intérieur explique en quoi l'orientation sexuelle et l'état de santé de certains Français les rendent potentiellement dangereux pour la société.

Pour sa part, Act Up-Paris parle d'un «flash-back étourdissant dans les années 50» et s'en prend à Nicolas Sarkozy. «Ceci n'est pas un acte isolé dans un été languissant, écrit l'association dans un communiqué. Pour rappel, Nicolas Sarkozy a déjà fait part de son avis sur le «caractère prédictif de la délinquance» à déceler dans les crèches ou de son penchant pour une approche génétique de l'homosexualité

Pour le Parti socialiste, «Edvige» est «un grand bon arrière». Selon Gilles Bon-Maury, président d'Homosexualités et socialisme, ce fichier est une «atteinte évidente, provocante et inutile à ces libertés fondamentales dont la France pouvait prétendre autrefois être le symbole. En quoi l'orientation sexuelle et le statut sérologique d'un individu exerçant un mandat politique, économique ou syndical, peuvent-elles présenter un intérêt pour la police?» Gilles Bon-Maury rappelle que «c'est en juin 1981 que le ministre de l'Intérieur [socialiste] Gaston Defferre a fait détruire les listes d'homosexuels tenues par les préfectures.»

Enfin Hussein Bourgi, le président du Collectif contre l'homophobie (CCH), a vivement critiqué le fait que Michèle Alliot-Marie rétablisse «les fichiers d'homosexuels, d'étrangers et de malades». Pour le CCH, «ce décret qui sent le soufre», rappelle «une pratique digne des heures les plus sombres de l'histoire de notre pays». Le CCH en appelle au président de la République et au Premier ministre, «afin qu'ils rappellent la ministre de l'Intérieur à l'ordre et qu'ils suspendent immédiatement la mise en œuvre de ce fichier». Par ailleurs, le CCH a indiqué qu'il examinait, dès à présent, la possibilité de déférer ce décret devant le Conseil d'Etat.

Copyright tetu.com

par Stéphane Garneri

lundi 7 juillet 2008

Iceland (30 juin - 7 juillet 2008)


Notre voyage en Islande en quelques chiffres :
- 4600 kilomètres parcourus avec Icelandair (Paris <-> Reykjavik)
- 2014 photographies numériques (presque 2 Cartes mémoire CompactFlash® professionnelles de Lexar de 1 GB chacune complète)
- 1891 kilomètres parcourus avec notre Toyota Auris de location
- 127 ISK (Couronnes Islandaises soit un peu plus d'1€, c'est la somme qui nous reste au retour)
- 47°C température maximum de l'eau au Blue Lagoon
- 16 cartes postales envoyées
- 8 heures passées au Blue Lagoon (en deux fois, 1er et dernier jour)
- 4 baignades dans des sources d’eau chaude naturelles

Plus de photos et le récit de notre aventure dans quelques jours sur un site spécial...

[09/07] Je viens de publier deux galleries sur Facebook contenant une centaine de clichés en tout : Iceland 2008 (1-60) - Iceland 2008 (61-102)

dimanche 6 juillet 2008

Mc Donald's, le clin d'oeil à la mondialisation


Chercher la route

Strokkur



samedi 5 juillet 2008

Seljavellir



L'ascension de Hjörleifshöfði - Altitude 231 mètres



vendredi 4 juillet 2008

Dyrhólaey dans les nuages




Au pied du glacier

jeudi 3 juillet 2008

Jökulsárlón



Notre cairn

mercredi 2 juillet 2008

Décors de publicité

mardi 1 juillet 2008

Gullfoss

Þingvellir