EarthCorp, Inc.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 31 août 2007

Août (16)

Liste des films vus au cours du mois :
- Ratatouille (2007)
- The Contract (2006)
- Hot Fuzz (2007)
- The Invisible (2007)
- Délice Paloma (2007)
- Giardino dei Finzi-Contini, Il (1970)
- Naissance des pieuvres (2007)
- Vacancy (2007)
- 4: Rise of the Silver Surfer (2007)
- Jindabyne (2006)
- Caramel (2007)
- Fils de l'épicier, Le (2007)
- Disturbia (2007)
- Fille coupée en deux, La (2007)
- 2 Days in Paris (2007)
- Hairspray (2007)

mercredi 15 août 2007

Micro vacances 2007

Début août, après deux mois de dur labeur, Brice est arrivée au terme de la période probatoire dans le cadre de sa mutation. Je suis bien content qu'il puisse désormais s'affranchir des trajets quotidiens jusqu'à Versailles. Sans parler qu'avec les remaniements au sein de la CPAM, il savait qu'il avait toutes les chances de se retrouver à Saint Quentin en Yvelines l'année prochaine ce qui aurait eu pour conséquence de prolonger encore ses trajets.

Compte tenu du fait qu'il appartient désormais officiellement aux effectifs de la CPAM de Seine Saint Denis, je lui avais indiqué qu'il devrait essayé de poser au moins deux jours de congés autour du jour férié du 15 août pour que nous puissions profiter d'un weekend de cinq jours. C'est ce qu'il a fait, c'est ainsi que nous avons pu faire un rapide saut du côté de la région Rhône-Alpes pour profiter non seulement de mes parents mais également de la rivière d'Ain et de tous ses secrets...

Afin d'éviter les bouchons sur l'autoroute A6, nous avons choisi de partir dimanche matin. C'est aux alentours de 8h30 que nous avons quitté Bondy. Après le péage de Fleury-en-Bière, Brice a pris la volant de la Clio, malgré mes tentatives pour le récupérer, il ne le quittera plus jusqu'à l'arrivée (pratiquement 400 kilomètres). Comme cela était prévisible il n'y avait pas beaucoup de monde sur l'autoroute et nous avons mis environ 4 heures pour effectuer les 460 kilomètres. Un rapide calcul vous permettra de conclure que nous sommes arrivés chez mes parents juste à temps pour mettre les pieds sous la table. Il était temps car nous commençions à avoir faim.

Le beau temps étant de la partie, j'ai assez rapidement proposé à Brice que l'après-midi soit mise à profit pour aller se baigner dans la rivière. Je ne vous cacherais pas que mes intentions étaient tout autre puisque j'avais pris soin d'appeler mon ex et que nous nous sommes retrouvé en aval de la rivière d'Ain à ne pas profiter uniquement des joies de la baignade. Surtout qu'avec les pluies des derniers jours, celle-ci présentait un débit plutôt important et que sa température était particulièrement fraîche. Ce qui a bien évidemment pour conséquence de ramolir certaines parties du corps des garçons, c'est promis je n'irais pas plus loin dans les détails.
Heureusement que nous avions pris soin de nous arrêter à la pharmacie de garde pour acheter un tube de crême solaire sans quoi le soir même nous nous serions transformé en poulet grillé.

Le lendemain matin, après un aller-retour à Bourg en Bresse pour faire le tour des magasins du coin (et oui ça sert aussi à ça les vacances), j'ai contacté le président de mon ancien club de canoë-kayak avec l'intention d'emprunter un canoë l'après-midi même pour que Brice puisse enfin faire son baptème. Rendez-vous a donc été pris à la base départementale dont j'avais été le gestionnaire pendant les quelques mois qui avaient précédé mon départ à l'armée en 1999. Une fois le canoë récupéré et Brice équipé d'un gilet de sauvetage et d'une pagaie, nous étions fin prêt pour prendre le départ. La spécificité du lieu est qu'il faut traverser le lac avant d'arrivée à la digue qui le sépare de la rivière. Pour des débutants, cela permet de se familiariser avec le maniement de la pagaie et ainsi d'éviter le bouillon au passage du premier rapide. Compte tenu du niveau d'eau toujours élevé, dû aux lâchers d'eau des barrages en amont consécutif à la pluie tombé dans le courant de la nuit, c'était particulièrement agréable de naviguer puisque nous n'avons pas eu à franchir de zone à peine recouverte d'eau en cette saison. Pour le coup, j'ai même pu offrir quelques sensations fortes à Brice en sortant du lit principal de la rivière pour prendre un bras mort, il y a toujours un risque puisque de nombreux troncs d'arbres sont généralement entassé au milieu de ces zones. Je vous rassure tout c'est bien passé, nous avons pu apercevoir quelques hérons, et autres membres à plumes de la faune locale. Après environ trois heures de navigation, incluant quelques pauses, nous apercevions enfin le pont de Gévrieux, situé à environ une dizaine de kilomètres en aval de notre point de départ. J'avais donné là rendez-vous à mes parents pour que ceux-ci assurent le trajet retour. De retour à la maison, et après une bonne douche bien mérité, nous nous sommes rendu chez le président de club qui nous avait invité à prendre l'apéritif. Nous y sommes resté pour dîner et ce fut une soirée très agréable passé en compagnie de toute la famille.

Le jour suivant, nous nous étions donné comme mission de nous rendre à Cerdon, petit village coincé au creux des monts du Bugey pour y faire le ravitaillement de la boisson du même nom (AOC) qui nous permettra de passer les fêtes de fin d'année en bonne compagnie (cliquer ici pour connaître ma source personnelle). La voiture alourdie de deux cartons nous sommes rentré déjeuner avec mes parents. L'après-midi nous avons été nous baigné au lac d'où nous étions parti la veille pour la balade en canoë, c'était la seule option pour pouvoir se baigner étant donné que nous voulions évité de tomber malade en nous baignant dans la rivière qui était compte tenu des données climatiques bien trop froide. Pour une fois Brice a pu faire des longueurs de plus de 50 mètres puisque le lac mesure plusieurs hectares.
Nous en avons bien profité puisque c'était là notre dernière opportunité de baignade pendant ce court séjour.

Pour terminer en beauté, nous nous devions de céder à la tentation. Et dans l'Ain, celle-ci prend la forme en ce qui me concerne de friture, grenouilles et autres poulet de Bresse aux morilles. C'est le menu à la carte que nous nous sommes offerts dans un restaurant situé à Neuville sur Ain qui bénéficie d'une charmante terrasse dominant la rivière d'Ain. J'avais invité mon ex pour que nous puissions partagé ensemble cette soirée.

Déjà le 15 août, ce ne fut pas facile ce jour là de rassembler nos affaires avec la perspective de prendre la route. Nous avons bénéficié d'une météo particulièrement agréable pendant ces trois jours, le soleil, la chaleur tout était réuni pour que nous inciter à rester plus longtemps mais malheureusement Brice et moi reprenions tous les deux le travail le jeudi matin. Pas question donc de retarder celui-ci, après un détour par la mairie d'Ambronay, pour permettre à Brice de visiter le bureau du Maire d'époque, c'était déjà l'heure de reprendre l'autoroute. Au fur et à mesure que nous avancions vers le nord, le ciel se couvrait et c'est la pluie qui comme par hasard nous attendais aux abords de la région Parisienne, rien de très originial donc. Malgré la présence abondante de véhicule originaire de l'Europe du Nord, le traffic était fluide et nous n'avons pas mis beaucoup plus de temps qu'à l'aller pour effectuer le retour.

Voilà résumé en quelques lignes nos micros vacances 2007...

N'oublions pas que pendant ce temps, un certain Nicolas S. 'Président de son Etat' profitait lui aussi de vacances. Contrairement à nous qui avions pris la décision de profiter de notre beau pays, celui-ci pour montrer l'exemple et faire progresser l'économie locale avait plus raisonnablement choisi de dépenser ses maigres indemnités au pays d'un certain George B.