EarthCorp, Inc.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 31 mars 2007

Mars (22)

Liste des films vus au cours du mois :
- Bug (2006)
- Catch a Fire (2006)
- 7 ans (2006)
- Direktøren for det hele (2006)
- Scorpion (2007)
- The Number 23 (2007)
- The Last King of Scotland (2006)
- Azuloscurocasinegro (2006)
- Contre-enquête (2007)
- Breaking and Entering (2006)
- Témoins, Les (2007)
- Music and Lyrics (2007)
- Mon fils à moi (2006)
- Au-delà de la haine (2005)
- Crank (2006)
- Michou d'Auber (2007)
- Dreamgirls (2006)
- Ma place au soleil (2007)
- Unser täglich Brot (2005)
- Freedom Writers (2007)
- Man cheng jin dai huang jin jia (2006)
- Nuovomondo (2006)

mercredi 28 mars 2007

Heures supplémentaires : la fausse bonne idée ?

Encore un point commun entre Nicolas Sarkozy et François Bayrou ! Ils proposent tous les deux d’exonérer les heures supplémentaires de charges sociales et fiscales. Le candidat de l’UDF veut même qu’elles soient mieux payées, avec une prime de 35 %. Objectif : donner davantage de pouvoir d’achat aux salariés et relancer de concert la consommation et l’activité... Mais aussi contourner les 35 heures, sans avoir à abroger la loi. Reste qu’un Français sur deux est réticent à l`idée de « travailler plus pour gagner plus », le credo du candidat de l’UMP. Évalué à un coût budgétaire de 4,6 milliards d’euros par Débat 2007, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Quelques avantages...

Les salariés pourraient travailler davantage sans payer plus d’impôts et donc augmenter leur pouvoir d’achat. Plus de 40 % aimeraient en avoir la possibilité.
Les PME ou les secteurs en pénurie de main-d’œuvre comme la construction, le transport, la logistique ou l’industrie pourraient satisfaire plus de commandes et faire face à des pics ponctuels d’activité.

Selon COE-Rexecode, institut de conjoncture proche du patronat, cette proposition autoriserait la création directe de « 120 000 emplois et 60 000 “équivalents emplois” sous forme d’allongement du temps de travail ». Le gain de croissance annuelle serait évalué à 1,3 %.

Les employeurs seraient incités à régulariser les heures supplémentaires, aujourd’hui rarement déclarées et donc rarement majorées d’après le ministère du Travail.

Mais de lourds inconvénients :

Certains salariés, comme les cadres ou les employés dans la banque et l’assurance, travaillent au forfait jour (9 % de la population active) ou à heure fixe. Ils ne pourront pas profiter de cette mesure. Le risque : instaurer une France à deux vitesses.

L’absence de charges sociales sur ces heures supplémentaires pousserait des entreprises à encourager leurs salariés à choisir des heures supplémentaires plutôt que d’embaucher des salariés. Ce qui nuirait à l’emploi.

Les entreprises seraient également incitées à proposer aux salariés de déclarer des heures supplémentaires fictives, exonérées de charges, plutôt que d’augmenter leur salaire horaire. Réduction des recettes fiscales de l’État à la clé.

L’avis d’un expert :

« Il est très populaire de parler d’exonération de charges, mais il ne faut pas omettre d’aborder le sujet du financement. Il faudra bien compenser auprès de la Sécurité sociale les 1 ou 2 milliards d’euros d’exonération de charges sur les heures supplémentaires. Il n’y a peu de marge de manœuvre en France dans le domaine. Au final, il n’y aura pas de hausse globale du pouvoir d’achat et l’effet sur l’emploi sera négatif. Cette mesure, véritable argument électoral, n’est pas souhaitable » analyse Pierre Cahuc, professeur d’économie à l’université Panthéon-Sorbonne.

Sandrine Allonier

15 % : augmentation entre 2003 et 2004 de la part des salariés réalisant officiellement des heures supplémentaires.

© 2007 Economie Matin

lundi 26 mars 2007

Un nouveau compagnon pour l'iMac G5

Après un premier disque dur externe acheté en juin 2003 pour offrir à l'iMac G4 un peu de place supplémentaire (à l'époque 120Go), c'est à nouveau vers la société LaCie que je me suis tourné pour acquérir son successeur. Rassurez-vous, l'ancien disque dur n'a pas encore rendu l'âme, c'est auprès du PowerBook G4 de Brice qu'il va continuer sa vie.
test
LaCie Big Disk Extreme with Triple Interface
Hi-Speed USB 2.0, FireWire 400, FireWire 800
640Go

vendredi 16 mars 2007

au-delà de la haine



http://www.eurozoom.fr/films/adh.html

Brice et moi avons vu 'au-delà de la haine' ce soir au cinéma. Le moins que je puisse dire c'est que je me suis pris une grande claque dans la gueule, celle du genre qui vous laisse des traces. Je n'ai pas envie d'en dire beaucoup plus pour le moment...
J'aimerais plutôt vous inciter à le voir de toute urgence. J'ai mis le lien en tête de ce post vers le site du distributeur, toutes les infos concernant le film s'y trouve. Vous trouverez également la bande-annonce et le dossier pédagogique au format pdf.


(cliquer sur l'image pour démarrer la vidéo)

Sarkozy s’en va, le printemps renaît !

http://www.actupparis.org/article2928.html

Comme il l’a annoncé à plusieurs reprises, Nicolas Sarkozy quittera le ministère de l’Intérieur fin mars.

Le jour du départ du ministre-candidat du pouvoir, c’est de fleurs que nous nous couvrirons pour nous redonner l’espoir d’une France sans Sarkozy.

Un pays d’où l’on n’expulserait pas les malades étrangèrEs, alors qu’ils et elles meurent, faute de traitement dans le pays où ils et elles sont renvoyéEs.
Qui contribuerait à l’accès universel aux soins dans les pays en développement à proportion de sa richesse.
Où les prostituéEs ne seraient plus harceléEs, violentées ou interpelléEs par la police parce qu’elles et ils détiennent des préservatifs, signe de « racolage passif ».
Où les personnes handicapées et les malades ne vivraient pas dans la misère.
Où des pédés et des trans’ ne seraient pas renvoyéEs dans leur pays d’origine, au mépris des violences, détentions ou condamnations arbitraires et exécutions qu’ils et elles y encourent.
Où des malades pourraient avoir un accès prioritaire au logement social.
Où des homosexuelLEs pourraient se marier, élever des enfants.
Où les trans’ ne seraient pas considéré comme des aliénéEs et où on leur accorderait l’identité de leur genre sans passage par le psy.
Où les usagèrEs de drogues ne seraient pas continuellement interpelléEs et harceléEs au mépris de la politique de réduction des risques.
Où les détenuEs malades pourraient sortir de prison avant leur mort
Où les travailleurSEs, les précaires et les jeunes ne trouveraient pas les matraques en guise de seul dialogue social.

Nous avons de nombreuses raisons de refuser l’arrivée de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République. Fêtons ensemble son départ ! Avec des fleurs et de la danse !

Pour manifester notre joie de le voir quitter le pouvoir et l’espoir de ne pas le voir y accéder à nouveau, rendez-vous est donné :

Le jour du départ de Nicolas Sarkozy du ministère de l’Intérieur
Porte St Denis M° Strasbourg-Saint-Denis à 19H

mercredi 14 mars 2007

Mise à jour Mac OS X (PowerPC)

test