EarthCorp, Inc.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 30 juin 2006

Juin (30)

Liste des films vus au cours du mois :
- Dans la peau de Jacques Chirac (2006)
- Hooligans (2005)
- On ne devrait pas exister (2006)
- The Wild (2006)
- Hyeongsa (2005)
- Bled Number One (2006)
- Reeker (2005)
- Maison du bonheur, La (2006)
- The Road to Guantanamo (2006) (TV)
- Passager de l'été, Le (2006)
- Avril (2006)
- Ultraviolet (2006)
- Shi si nu ying hao (1972)
- Isolation (2005)
- Conversations with Other Women (2005)
- On va s'aimer (2006)
- Shimotsuma monogatari (2004)
- Cars (2006)
- Irréductibles, Les (2006)
- The Omen (2006)
- Poseidon (2006)
- American Dreamz (2006)
- Entente cordiale, L' (2006)
- Mes copines (2006)
- Paris, je t'aime (2006)
- Dikkenek (2006)
- Changement d'adresse (2006)
- Scary Movie 4 (2006)
- Comme tout le monde (2006)
- Boogeyman (2005)

mercredi 28 juin 2006

Sue & Alan's Wedding


Sue & Alan - June 4th 2006

En août 1995, lors de mon arrivée dans l'Oregon pour mon année scolaire américaine, la famille Stout composée de Sue (la mère) et Sarah (la fille) a été pendant un peu plus de deux mois ma famille d'accueil. Je viens juste d'apprendre que le 4 juin dernier, Sue vient de se re-marier. Tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle aventure.

In August 1995, at my arrival in Southern Oregon for my high school senior year in America, the Stout family was my host family for a few months. On June 4th, Sue got re-married. Best wishes for this new adventure.

mardi 27 juin 2006

Mise à jour Mac OS X (PowerPC)

dimanche 25 juin 2006

Pourquoi encore une Marche des Fiertés en 2006 ?

Un début de réponse avec cette publicité de l'Ilga
que vous n'avez sans doute jamais vu !



Et pour les plus septiques, l'article de Têtu publié le 15 mai 2006 à ce sujet :

Une publicité de l'Ilga contre l'homophobie

L'image est simple, les mots impressionnent. Une banale chaise sur fond noir, éclairée d'un projecteur. En voix off: «On voulait faire un film contre l'homophobie. Un film fort, simple et vrai. Mais quand on a cherché des comédiens pour s'asseoir sur cette chaise, tous, hétéros comme homos, ont refusé.» Ainsi démarre le spot de 30 secondes signé par l'International Lesbian and Gay Association (Ilga), organisation basée à Bruxelles, pour soutenir la Journée mondiale contre l'homophobie de mercredi prochain, le 17 mai.
Enregistré dans trois langues, ce spot n'est pour l'instant diffusé que sur Internet. Les chaînes de télé françaises n'ont pas encore été sollicitées. L'Ilga avait imaginé un premier scénario pour ce film, où l'on voyait une jeune personne souriante qui reçoit un crachat sur le visage, ce crachat se transformant petit à petit en larmes. Comme l'affirme la publicité, ce scénario a été refusé par les comédiens contactés. «Cela montre bien qu'il faut du courage pour être homo aujourd'hui», affirme la nouvelle version du spot, avant de conclure: «C'est des homophobes qu'il faut avoir peur. Pas des homos.»
par Paul Parant

Copyright tetu.com

samedi 24 juin 2006

Marche des Fiertés 2006



A cette même époque l'année dernière, j'étais salarié chez Médiamétrie. Je travaillais la nuit de 21h à 6h du matin. Comme je venais d'enchaîner quatre nuits à la suite à la veille de la Marche des Fiertés et que j'avais accepté de travailler celle du samedi en heures supplémentaires, j'avais été contraint de dormir au lieu de m'y rendre.
Avec Brice nous avions donc fait l'impasse sur l'édition 2005...
En sommes et quoi qu'il arrive, nous ne pouvions pas rater l'édition 2006. C'est donc équipé de bonne chaussure et d'un sac à dos contenant crème solaire et bouteille d'eau que nous nous sommes rendu au départ de la Marche vers 13h00 à Montparnasse. Nous avions rendez-vous avec des amis que nous n'avons pas tardé à trouver parmi la foule encore clairsemée à cette heure là. La météo a été clémente, un ciel un peu couvert au départ suivi très rapidement par un soleil généreux venu chauffer l'ambiance. Cette sixième "GayPride" pour moi aura donc été l'occasion pour certains de rentrer avec quelques coups de soleil en guise de souvenir ! N'est-ce pas Brice ? Bon d'accord j'ai aussi pris quelques couleurs.
Il était déjà 19h passé quand nous sommes arrivés à Bastille.
Alors pour ce remettre le soir venu, nous avons été mangé un bon repas dans un restaurant Japonais du Marais (Le Kyo pour ceux que ça intéresse).

Brice a profité de l'occasion pour exercer ces talents de photographe puisqu'il est rentré à la maison avec plus de 250 clichés.
Sa sélection est consultable sur notre site à l'adresse ci-dessous :
http://brice.dereviers.free.fr/images/marche2006/index.html

Dossier de presse (PDF)

samedi 3 juin 2006

Mitigeur thermostatique bain/douche

Si depuis plusieurs semaines, vous constatez que le robinet de la baignoire fuit. Et que part un beau samedi de juin vous avez l'idée de le remplacer, commencer part couper l'eau afin d'éviter toute catastrophe surtout si comme nous vous habitez au dernier étage d'un immeuble. Ensuite démonter l'ancienne robinetterie en utilisant si besoin la méthode brutale qui consiste à tout détruire, évitez de tout casser quand même sous peine d'avoir quelques difficultées au remontage.

L'ancien modèle et les mesures en main, rendez-vous au magazin de bricolage le plus proche pour acheter un nouveau robinet (nous avons profitez de l'occasion pour nous moderniser un peu en adoptant un mitigeur thermostatique histoire de ne plus avoir à régler la température de l'eau lors de nos douches). Prévoyez de beaux joints surtout si vous ni connaissez rien. Une fois de retour chez vous, tentez en vain de colmater les fuites avant de vous rendre compte qu'il n'y a pas de butter et que les joints ne servent à rien. Comme la fin de la journée approche (et oui le bricolage ça prend du temps surtout pour les débutants), foncer dans votre magazin de bricolage dans l'espoir de trouver quelqu'un qui pourra vous renseigner. Dans notre cas nous avons eu de la chance puisqu'un jeune vendeur n'en connaissant pas plus que nous, nous a diriger vers son responsable qui nous a donner la formule magique : filasse et pate de joints. De retour, nous nous sommes appliquez à suivre la notice et comme les histoires finissent souvent bien, nous avons même pu nous laver le soir même !!!

Desserte de cuisine

Comme nous manquions un peu de surface dans notre cuisine et en attendant d'envisager les grands travaux, c'est encore IKEA qui nous a fourni une solution.